Comment débuter la méditation ?

yoga_123

Avec le yoga, pratiquer la méditation est la chose la plus importante que vous puissiez faire pour vous calmer l’esprit. Un esprit calme a le pouvoir de vous mettre sur le chemin de la vie saine, heureuse et réussie dont rêvent tous les sages. Savoir comment méditer peut même soigner les maladies et accélérer le processus de guérison.

Dans cet article, nous allons voir les bases, et commencer par la position de méditation qui vous permettra de bien débuter dans cet art. La technique décrite ici s’appelle Prana-Dharana :

  • En sanscrit, Prana veut dire « l’air que l’on respire« .

La respiration est l’acte le plus essentiel et le plus fondamental de toute vie. Il commence dès la naissance et se poursuit jusqu’à la mort. Cependant, nous ne sommes généralement pas conscient de la respiration, du moins jusqu’à ce que notre attention soit attirée vers elle.

  • En sanscrit, Dharana signifie « prise de conscience« .

Prana-Dharana veut donc dire « concentrer l’esprit sur le flux d’air que l’on respire ». Voici comment pratiquer la méditation en utilisant cette position…

Pratiquer la méditation avec la méthode Prana-Dharana

Asseyez-vous dans la position adéquate pour méditer. Les postures communes sont Siddhasana, Padmasana et Swastikasana. Si vous ne pouvez pas pratiquer ces positions, asseyez-vous simplement en croisant les jambes. Votre dos doit être droit et vos yeux fermés. Vos genoux doivent être posés au sol.

Faites bien attention à ne pas avoir le dos voûté. Le corps entier doit être relaxé et stable, sans exercer ni pression ni traction sur les cuisses, les pieds, les genoux, la colonne vertébrale ou le cou. Il ne devrait pas y avoir de tension le long de la paroi abdominale. Laissez-la balancer doucement d’avant en arrière, sans forcer, au gré des mouvements de votre respiration.

Les muscles faciaux doivent être détendus, la bouche fermée avec un petit espace entre les dents, de manière à ce que la mâchoire inférieure et la mâchoire supérieure n’exercent pas de pression l’une sur l’autre. Votre langue doit toucher votre palais et la pointe de votre langue doit toucher le dos des incisives supérieures. Veillez à ce que les lèvres, la langue ou la mâchoire inférieure ne se déplacent pas. Vos yeux et vos paupières doivent rester immobiles et les muscles de votre front être détendus.

La totalité de votre posture doit être confortable, stable et détendue. Vous ne devriez sentir de tension dans aucun partie de votre corps.

Maintenant, commencez à prendre conscience de votre respiration. Le flux d’air devrait être uniforme, lent et régulier. Ne faites aucun effort, n’exercez aucun contrôle. Ne prononcez aucun mot, n’imaginez aucune image. Cela entraînera votre esprit vers le calme et vous aidera à atteindre un état paisible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *